Retour à l'accueil   |   Interviews   |   Live Reports   |   Fest Reports   |   Bios   |   Retour à Nightfall   
Live Report
ADX - Paris
La Loco, le 07/01/2007
Par : Powersylv




S'il y a quelques années on m'avait dit que je verrai un jour ADX sur scène, je ne l'aurai pas cru. Et pourtant, c'est à l'occasion du 25è anniversaire du groupe que les protagonistes se sont retrouvés pour célébrer une tranche de l'histoire du heavy metal hexagonal. Aux premières loges, le maître de cérémonie et grand fan du groupe, Phil'Em All (et l'équipe du Rock Fort Show) qui patronne ce joli festival. ADX en tête d'affiche, oui, mais aussi d'autres groupes divers et bigarrés comme MISANTHROPE, CARNIVAL IN COAL, FALKIRK, HORRESCO REFERENS, MALADAPTIVE et THE OUTBURST. Une bonne après-midi en perspective dans une Loco qui se remplira peu à peu (ouf).



THE OUTBURST :
THE OUTBURST est un groupe parisien créé fin 2002 et évoluant dans un "modern" thrash metal, avec des influences hardcore également et parfois quelques teintes plus neo et rock. Enfin bon, influences MACHINE HEAD, SOULFLY tout le tralala. Leur particularité est d'avoir comme figure de proue une chanteuse, Sarah, au registre assez étendu : elle peut aussi bien chanter en voix claire et ainsi s'approcher d'un timbre proche de Christina Scabbia (LACUNA COIL) tout en nous prenant ensuite à la gorge avec une voix gutturale impressionnante (aidée en celà parfois par un des guitariste). Ne compter pas sur elle pour faire des voix d'opéra à la Tarja Turunen, vous vous êtes trompé de salle. Ce petit bout de femme tient plutôt bien la scène, et évolue à la fois avec aisance et énergie, avec un petit déhanché sympathique mis en évidence par un genre de paréo à pièces noué autour de la taille. Ses compères sont un eu plus discrets mais l'ensemble est énergique et THE OUTBURST balance la sauce avec conviction. Certaines rythmiques sont bien saccadées et lourdes. A noter que ce soir ce n'est pas le batteur officiel du groupe qui officie, celui-ci étant souffrant (accident de la route). Et il ne faut pas oublier l'humour (un titre qui démarre sur l'air de "Une chanson douce" (Henri Salvador) avant de dévier dans un fracas core, séparation de la salle en 2 pour une séance de "rentre-dedans" ... où seulement 10 malheureux gus participeront) et un hommage final à MACHINE HEAD (une reprise de haute volée du classique "Davidian"). Allez faire un tour sur leur site internet pour vous en rendre compte (lien ci-dessous ) et vous verrez qu'ils n'ont pas peur de s'attaquer à la fois au metal et à d'autres groupes plus rock comme THE CRANBERRIES. Quelques morceaux interprétés : "Dance For Me" (qui a déjà donné lieur à un clip diffusé sur MCM), "Valentine" (plus subtile) qui sont avec d'autres disponibles sur le MySpace du groupe (lien en dessous itou). Le groupe est déjà auteur de 2 démos et d'un EP, un album n'est peut-être pas loin. Après il faut aimer le style, c'est un peu là que le bât blesse en ce qui me concerne, malgré un concert fort honorable. Pour les amateurs du genre, un groupe à suivre car il a à mon sens du potentiel et une personnalité. Si seulement on pouvait aider davantage les groupes ...

http://www.theoutburst.com/
http://www.myspace.com/theoutburstmusic



MALADAPTIVE :
Comme vous le savez peut-être, Fred Leclercq est un musicien inépuisable. On connaît son passé dans HEAVENLY. On a pu le voir en remplacement dans JADED HEART l'an dernier. Et il est depuis quelques mois maintenant bassiste chez DRAGONFORCE, un groupe qui monte. A côté de cela, il a monté le groupe MALADAPTIVE - avec ses anciens complices d'HEAVENLY, le bassiste Pierre-Emmanuel Pélisson et Maxence Pilo -, pour concrétiser ses envies plus thrash dosées à quelques influences extrêmes. C'est vrai que Frédéric dénotait à l'époque d'HEAVENLY, lui, tout habillé de noir avec son t-shirt MORBID ANGEL, partageant la scène avec un Ben Soto en frou-frou. MALADAPTIVE effectivement est beaucoup plus costaud que les autres groupes cités ci-dessous. Le groupe vient même de sortir une démo 4 titres mixée par ... Joey Vera (ANTHRAX, FATES WARNING, ARMORED SAINT) ! Rien que ça. Le groupe prend possession de la scène très vite et nous sert un thrash plutôt carré. La posture de Fred n'est pas sans rappeler un certain Dave Mustaine (MEGADETH), campé sur ses pieds, guitare à la main et attitude vindicative. Quelques passages sont assez techniques, d'autres assez bourrins (le terrible "Be Your Own God") et Fred n'hésite pas à user à la fois de sa voix naturelle et d'une voix extrême qui lorgne parfois vers ce que peut faire un Mille Petrozza (KREATOR). C'est énergique, tout est bien en place, les morceaux sont péchus même si ça manque un poil de feeling ... il y a des titres plus accessibles que d'autres je trouve (un "Burn The Witches" plus mélodique). Fred communique bien avec le public, avec quelques traits d'humour habituels et on sent le garçon très impliqué dans sa musique, aucun doute là dessus. La fosse répond présent et le groupe quitte la scène sans tarder mais sous les honneurs.

http://www.maladaptive.net/
http://www.myspace.com/maladaptivemetal



HORRESCO REFERENS :
Dans une ambiance encore plus sombre et incorruptible, HORRESCO REFERENS vient nous offrir quelques lames de son Lust Metal. Un concept qui pourra vous éclairer quelque peu si vous allez vous balader sur leur site web (ci-dessous). Une attitude à la fois metal et sensuelle même si c'est le côté metal qui transparaît essentiellement sur scène : la dernière - et première - fois que je les avais vus live, c'était début 2003 au club Dunois, c'est dire si c'est pas hier. Et bien ça n'a pas changé d'un poil : pantalons de vinyle noir; torses nus, le groupe investit la scène et nous balance leur musique puissante, virulente mais avec des mélodies. Ca bourrine assez souvent quand même, le groupe a l'avantage d'avoir vraiment une image bien à lui. Enfin personnellement, je me souvenais bien de ce côté à la fois brutal, sombre, étrange, intransigeant qui ressortait de leur prestation. Le groupe a 2 albums à son actif déjà ... et quelques démos dont la petite dernière Deus Sex Machina. Le morceau titre joué ce soir est assez bon et compte préparer à la sortie du prochain épisode des aventures d'HORRESCO, Faith And Lust prévu pour bientôt. Sympathique prestation bien détonante, même si j'ai un peu de mal à accrocher totalement ... le côté barré de la chose sans doute ... enfin il y a plus barré que ça, on le verra ce soir.

http://www.horrescoreferens.com
http://www.myspace.com/horrescoreferens



FALKIRK :
On change totalement de registre avec FALKIRK. Voilà un bail que je ne les avais pas vus non plus ceux-là et même si je ne suis pas fan ultime, j'aime bien les voir sur scène parce que ce groupe bouge, il est dynamique, les compos sont racées et bien interprétées et en plus, Steph le chanteur assure plutôt bien au chant et dans sa position de frontman. Et puis, motivation ce soir car il faut défendre le petit dernier, Gates Of Dawn (sorti chez Underclass), qui a été plutôt bien accueilli. FALKIRK est ce soir, avec la tête d'affiche ADX, le seul groupe de heavy plus traditionnel. Après une intro instrumentale, les musiciens arrivent sur scène. Steph est égal à lui-même, il est à fond dans sa musique et tente de faire participer un public qui dirait-on commence à se fatiguer. Son registre vocal est bien étendu et maîtrisé. Malgré tout, quelques problèmes de son viennent corser l'affaire malheureusement. Alors que le chanteur se démène, je trouve que les guitaristes sont sérieux comme des papes, imperturbables et concentrés. Les riffs fusent et je ne parle pas des soli bien exécutés. Dans la deuxième partie du concert, ça se réveille un peu plus lorsque FALKIRK attaque un "medley IRON MAIDEN" pas piqué des vers : "Murders In The Rue Morgue"/"Alexander The Great" (un comble car IRON MAIDEN a toujours refusé de la faire en live)/"Seventh Son Of A Seventh Son"/"Aces High". Bon sang, que ce fût bon, d'autant que les musiciens se sont plutôt bien démerdés. Après cela, on s'oriente déjà vers la fin d'une prestation qui aura été assez bon enfant mais on sent que ce groupe a un potentiel professionnel. FALKIRK, un combo de metal flamboyant à suivre. Au fait, à l'heure où je vous parle, ils cherchent un bassiste ... si jamais vous en avez un sous le coude.

http://falkirk.free.fr/
http://myspace.com/falkirkmetal



CARNIVAL IN COAL :
CARNIVAL IN COAL remporte sans conteste le titre de groupe le plus déjanté de la soirée. Parce qu'il faut soit avoir un culot énorme, soit être bien loufdingue pour oser mixer death metal, black, funk, disco voire jazz et grind dans un seul groupe. Et pourtant, voilà des années que ces MR. BUNGLE français n'arrêtent de nous surprendre tout en prenant du bon temps ... pour notre grand plaisir. Les 2 leaders, Arno Strobl (chant) et Axel Wursthorn (basse et débardeur noir) s'en donnent à coeur joie. Surtout Arno affublé d'un t-shirt du Muppet Show (lol), maître de cérémonie qui communique pas mal, souhaite un bon anniversaire à ADX et nous sert quelques délires dont il a le secret. Quelques extraits :
- "Bon, je vais vous la jouer à la Bernie Bonvoisin : Pariiiiiiiiiiiiiiis",
- "Qui a téléchargé notre dernier album ?",
- "Je vais devoir montrer mon torse" (il enlève son t-shir Muppet Show pour nous dévoiler un joli t-shirt ATHEIST) ...
Les 2 compères sont accompagnés de musiciens live et ceux qui ont l'esprit fermé ou chagrin peuvent aller se rhabiller devant les "Don't Be Happy Worry", "Fuckable" (Arno nous demande si la Loco est "baisable" ?) ou la reprise très personnelle de "Maniac" (souvenez-vous du film Fame) interprétée avec un jeune homme (Guillaume, chanteur du groupe TRIDUS). Quant à "Oh là là", Arno nous la présente comme racontant les aventures d'une antillaise dans une soirée gothique. Tout un programme. Une prestation délirante et bon esprit à l'image du dernier album Collection Prestige qui m'avait fait découvrir le groupe. Ca s'est éclaté sur scène et dans le public, que demander de plus ? A voir ou à revoir à l'occasion.

http://www.carnivalincoal.com/
http://www.myspace.com/carnivalincoal



MISANTHROPE :
Que dire qui n'a pas été dit sur MISANTHROPE ? Ce groupe francilien de metal extrême qui a aujourd'hui presque 17 ans jouit d'un aura scénique et musical qui en fait un incontournable de la scène hexagonale depuis 10 ans, et S.A.S. de l'Argillière et ses malandrins n'ont pas besoin de sortir un disque pour aller jouer sur scène. Ce soir groupe s'est fait plaisir. D'abord pour célébrer comme il se doit ADX dont le style a énormément compté pour le groupe. Ensuite pour une fois de plus se faire plaisir et nous faire plaisir. On ressent à chaque fois cet entrain, dans l'attitude de S.A.S., dans les galopades de Jean-Jacques Moréac (difficile de le prendre en photo). Sans oublier Gaël Féret et d'Anthony Scemama aussi, qui ont apporté leur talent, leur jeunesse et une stabilité qui manquait à MISANTHROPE pour être encore plus percutant et efficace. C'est cette image qui ressort ce soir : celle d'un groupe qui évolue dans le bon sens, maître de son art et vivant sur scène. Tiens, d'ailleurs S.A.S. est resté en veste en cuir ce soir. Nouveaux morceaux et classiques se partagent le gâteau : "Soleil Noir", "Le Tryptique des Enfers", "Théologie du Misanthrope" (joli solo de basse), "Misanthrope Necromancer", "Les Lamentations du Diable", l'osé et sexuel "Haras d'Amazones" et "Inspiration". Jolie set-list même s'il manquait quelques classiques (enfin si tout le monde devait faire sa set-list on ne s'en sortirai pas) et belle performance.

http://www.misanthrope-metal.com/
http://www.myspace.com/misanthropeofficial



ADX :
ADX fait partie avec tant d'autres de la légende du metal français, d'une vague metallique qui a fait ses preuves pendant les années 80. Suite à TRUST et profitant de l'engouement pour le heavy metal, ADX jouait à armes égales avec SORTILEGE, WARNING, ATTENTAT ROCK, BLASPHEME, ou autres SATAN JOKERS et KILLERS. Et encore plein d'autres. Un grand destin attendait ADX et même à l'étranger on avait été impressionné (la signature chez Noise à la charnière des années 80/90 pour l'album Weird Visions). Chantre du heavy metal à tendance speed, avec des textes en français traitant d'allégories ou de faits historiques ou littéraires, le quintet avait trouvé sa voie et ses fans dès son premier album Execution en 1985 qui est devenu un classique. Car ADX était une locomotive et aurait pu aller encore plus loin si le destin n'en avait pas destiné autrement (split au début des années 90, reformation à la fin de cette même décennie mais re-split au début des années 2000). Cette fois, à l'occasion des 25 ans du groupe, ADX s'est reformé autour du guitariste Betov, du chanteur Phil, de l'imposant batteur Dog et il y a aussi le bassiste Klod et l'autre guitariste Bernard. C'est un Phil'Em All ému (qui nous compte sa rencontre avec ADX il y a longtemps) et qui nous annonce qu'il est officiellement manager du groupe qui introduit les musiciens sur scène. Phil'Em All rejoindra d'ailleurs après quelques hésitations les musiciens pour pousser la chansonnette sur "Caligula". D'autres invité seront conviés sur scène, Arno de CARNIVAL IN COAL et aussi le guitariste Patrick Rondat. On est en famille ce soir. Beaucoup d'anciens fans sont là pour applaudir leurs héros et la tension dans le public monte d'un cran. Les hymnes se succèdent, exécutés par un groupe ravi d'être là et qui nous l'espérons durera maintenant quelques années quand même (split interdit messieurs :)). D'ailleurs, nous sommes heureux d'apprendre qu'un disque est en préparation en ayant la primeur d'un nouveau titre, "Division Blindée" ... qui est du pur ADX, y a pas de problème. L'ambiance est excellente, Phil nous chante à nouveau tous ces grands classiques qui font date dans l'histoire du metal français. Pas la peine d'épiloguer, la set-list présentée ci-dessous devrait en faire trembler plus d'un sur son séant :) (même si j'aurai bien aimé aussi "Le Fléau de Dieu"). Beaucoup d'hymnes donc, quelques titres de l'album de l'entre-2-splits Résurrection, l'inédit ... bref, beaucoup de bonheur ce soir de part et d'autres. Deux rappel, et pour la reprise de "Notre Dame de Paris", nous avons droit au champagne, cotillons et autres langues de belle-mère, tant est si bien qu'on croirait revivre le réveillon du Nouvel An. Messieurs, vous nous avez offert beaucoup de bonheur ce soir. Alors, encore une fois un joyeux anniversaire en espérant que l'année 2007 sera vraiment celle du renouveau dans la continuité !



Set-list ADX :
01-Intro 1
02-Les Enfants de l'Ombre (La Terreur, 1986)
03-Notre Dame de Paris (Suprématie, 1987)
04-Le Jugement de Salem (Suprématie, 1987)
05-Résistance (Résurrection, 1998)
06-L'Etranger (Exécution, 1985)
07-Marquis du Mal (La Terreur, 1986)
08-Suprématie (Suprématie, 1987)
09-L'Ordre Sacré (Suprématie, 1987)
10-Division Blindée
11-De l'Autre Côté (Résurrection, 1998)
12-Déesse du Crime (Exécution, 1985)
Rappel 1:
13-Intro 2
14-Résurrection (Résurrection, 1998)
15-Brocéliande (Suprématie, 1987)
16-Caligula (Exécution, 1985)
Rappel 2:
17-Notre Dame de Paris (Suprématie, 1987)

http://www.a-d-x.ch/
http://www.myspace.com/adxonline